Cime de Roccassièra (1 501 m)

Cime de Roccassièra (1 501 m)
Le village de Coaraze peu...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Le groupe, limité mais très...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Sur le chemin, vue de la...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Arrivée devant le village en...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Arrivée au col saint-Michel...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Au col saint-Michel (970 m)
Cime de Roccassièra (1 501 m)
La chapelle Saint-Michel,...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Dans les ruines de Rocca...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Dans les ruines de Rocca...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Dans les ruines de Rocca...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Dans les ruines de Rocca...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Dans les ruines de Rocca...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Arrivée au col de...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
...où l'on peut voir...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Lors de notre ascension vers...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
...où il y a quelques...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Enfin, après les 150...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Arrivée au sommet à 1 501 m...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Lors de notre descente de la...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Vue de la cime depuis le col...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Au col de Lobe (1 244 m)
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Retour via les ruines de...
Cime de Roccassièra (1 501 m)
Peu avant notre arrivée à...
Ajouter mes photos pour cette sortie
Informations :

Nombre de photos : 23
Nombre de contributeurs : 1
Nom de la sortie : Cime de Roccassièra (1 501 m)
Date : 14-11-2021
Lieu : PAYS DU PAILLON

Cime de Roccassièra (1 501 m)

Cime de Roccassièra (1 501 m)

Randonnée pédestre en boucle à partir du village de Coaraze jusqu'à la Cime de Roccassièra via les ruines du hameau de Rocca Sparvièra

Belvédère sur la chaîne frontière du Mercantour et point culminant de la commune de Duranus, la cime de Roccassièra domine de sa grande masse préalpine les vallées du Paillon (Est) et de la Vésubie (Ouest). Comme le Brec d'Utelle qui lui fait face, cette cime éloignée se gravit par d'excellents chemins mais elle est défendue par un bastion sommital qui nécessite quelques pas d'escalade facile. Le panorama ne vous décevra pas, avec un magistral tour d'horizon à 360° qui embrasse aussi bien le littoral que la chaîne frontière : sa situation privilégiée à mi-chemin de la Côte d'Azur et du Mercantour place cette cime parmi les grandes "classiques" du moyen pays et on se souviendra de l'arrivée sur cette étroite crête calcaire suspendue au-dessus de l'entrelacs des vallés ombreuses qui s'ouvrent plus de 1 000 mètres en contrebas.

Au préalable, lors de notre ascension, nous passerons au hameau fantôme fortifié de Rocca Sparvièra qui évoque plus une lamaserie du Tibet qu'un village des Alpes Maritimes. Littéralement "rocher des éperviers", ce site perché à 1 100 m d'altitude surplombe la vallée du Paillon à l'Est, les gorges de la Vésubie à l'Ouest ainsi que l'échancrure abrupte du col Saint Michel au Sud : c'est dire la maîtrise absolue des voies de passage qu'il permettait dans les temps médiévaux troublés !
On aura quelques difficultés à imaginer qu'à son apogée, Rocca Sparvièra compta jusqu'à 350 habitants, la communauté étant dotée d'une administration, d'une seigneurie, d'un notaire, d'un curé...



Déroulement de la journée :

Départ du parking à l'entrée du village de Coaraze (620 m) - Nous partons vers l'ouest via une petite route qui dessert des habitations (balise 200) puis nous passons devant la curieuse chapelle Notre Dame des Sept Douleurs (dite "Chapelle Bleue"), décorée de fresques modernes - Arrivée à la balise 202 - Là, nous quittons la route pour une piste forestière jusqu'à la balise 203 qui offre une jolie vue sur le promontoire de Coaraze - Progression par le chemin en direction du Nord via une longue transversale au-dessus des Gorges du Paillon en franchissant plusieurs petits vallons marneux et des croupes dénudées piquetées de pins - Arrivée au col Saint-Michel (balise 443 - 960 m) qui domine le charmant hameau de l'Engarvin - Nous poursuivons notre ascension vers le Nord-Ouest par un sentier aérien qui défend l'accès à la chapelle Saint-Michel (balise 444 - 1 089 m) - Arrivée aux ruines de Rocca Sparvièra (1 110 m) - Poursuite de notre montée en direction du col de l'Autaret (balise 448 - 1 300 m) - De ce large col, lieu de pacage des brebis, nous découvrons enfin l'objectif de la journée c'est-à-dire le bastion sommital de Roccassièra - On continue vers l'Est par un sentier en sous-bois qui permet de s'approcher de la crête de Roccassièra : un ultime ressaut de 150 mètres où chemine une sente bien balisée à travers des gradins rocheux donne accès à la crête terminale - On suit celle-ci plein Nord jusqu'à la cime (1 501 m) - Pause Déjeuner - Descente plein Nord jusqu'au replat du col de Lobe (balise 449 - 1 224 m) - Bifurcation à gauche afin de rejoindre le col de l'Autaret par une longue traversée plus ou moins horizontale via Plat Liberté - Du col de l'Autaret, retour par le chemin emprunté le matin jusqu'au Col Saint-Michel puis par une piste, retour à Coaraze via la Baisse de la Minière (balises 206, 205, 204, 203, 202, 201 et 200).

  • Niveau de difficulté : sportif
  • Dénivelé : 950 m
  • Distance : 18 km
  • Temps estimé : 6h30