Randonnée raquette à partir du parking d’hiver de Salèse en direction du hameau de Mollières via le col de Salèse

Vallon de Mollières

Vallon de Mollières

Date : dimanche 20 mars 2022

  • Distance : 16 km
  • Dénivelé : 700 m 
  • Temps estimé : 5 h 30
  • Niveau de difficulté : Moyen
mai 2022
lun mar mer jeu ven sam dim
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

16 km

700 m

05 h 30

Moyen

Environ 20 cm de neige fraîche sont tombés dimanche soir sur le Mercantour. Nous vous proposons dans cette randonnée d’en profiter et d’aller en direction du village de Mollières via le col de Salèse et son vallon qui est encore bien enneigé du fait de sa position encaissée plein Nord. Il s’agit d’une splendide randonnée raquette qui part à la découverte d’un des plus beaux secteurs du parc national du Mercantour. L’itinéraire ne présente aucune difficulté technique car on ne fait pratiquement que suivre la piste carrossable qui, en été, dessert le hameau de Mollières.

 

Le hameau de Mollières est particulier car son seul accès routier passe par le col de Salèse qui est fermé à cause de la neige pendant tout l’hiver. Mollières a eu une histoire mouvementée. Anciennement inclus dans le Comté de Nice, Mollières fut rattaché à l’Italie en 1860. A l’époque, 600 habitants vivaient en autarcie sur l’ensemble du vallon. Pendant la seconde guerre mondiale, la population fut évacuée en Italie et en 1944, le hameau fut incendié par des soldats allemands en pleine retraite. En 1947, le hameau devint français et fut rattaché à la commune de Saint Dalmas de Valdeblore. Aujourd’hui, personne n’y habite à l’année et les maisons reconstruites servent de résidences secondaires en été. 

 

Déroulement de la journée :

Départ du parking hivernal à 1,5 kms au-dessus du lac du Boréon (1 590 m – balise 399) par la route enneigée jusqu’au parking estival (1 670 m – balise 434) – Poursuite au plus près du sentier (GR 52) qui court le long du vallon de Salèse via l’ancien refuge du ski-club de Nice (fermé) – Frôlant à plusieurs reprises les lacets de la route, le tracé se développe dans une forêt clairsemée de mélèzes et de pins cembros jusqu’au pied même du col de Salèse (borne 435) – Arrivée au col de Salèse (2 031 m – balise 436) – Du col, nous descendons dans le vallon de Mollières le long de la route enneigée qui nous permet de rejoindre la vacherie du Collet (1 842 m – balise 266) – Pause-déjeuner – Retour à notre point de départ par le même chemin emprunté le matin.

Prochaines sorties